Max et Moritz

Il est important de bien situer "Max et Moritz" parmi les autres livres d’images pour enfants parus au XIXe siècle en Allemagne. A cette époque, les livres pour la jeunesse ont créé une image modèle de l’enfant et la présentent à ce dernier comme un exemple à imiter en toutes circonstances. On trouve des histoires édifiantes avec des exemples de morale, de soumission, de piété. Des récits généralement dédiés aux "enfants sages" montrant un monde parfait uniquement constitué d’enfants "bien élevés".
Et l’enfant en chair et en os qui lit ce livre se sent coupable en se comparant au modèle de papier.
En 1845, vingt ans exactement avant "Max et Moritz", un événement vient troubler cette idylle. Mécontent des livres existant sur le marché, le Dr. Heinrich Hoffmann publie "Der Struwwelpeter" (traduit en français "Crasse-Tignasse" par Cavanna également).
C’est une image toute neuve de l’enfant : le héros négatif occupe toute la scène. Un héros qui dit "non" et qui tient bon. En aucun cas il ne s’améliore, ne se ravise, ne se mue en enfant sage. Pierre ne se laissera pas couper les ongles et les cheveux, Gaspard ne mangera pas sa soupe, Conrad sucera son pouce... Et tout de suite l’enfant lecteur est captivé, fasciné, éprouve de la sympathie. Pour la première fois, il est témoin d’actes de "désobéissance". Pour la première fois, il a la possibilité de s’identifier (même en cachette) avec ces héros "négatifs".
Le succès et la popularité immenses du "Struwwelpeter" ont permis, d’une certaine manière, la naissance de "Max et Moritz", garnements d’un autre calibre. Leur volonté enfantine de s’affirmer se manifeste par des méfaits terribles. Et le comble, c’est qu’ils y trouvent leur plaisir et font ainsi naître un rire libérateur chez l’enfant lecteur.

D’après l’article "Le chemin du mal" de Hans Ries, in "125 Jahre Max und Moritz", Verlag Gert Hatje - Stuttgart 1990 - aimablement traduit par Robert Darquenne.


Theâtre du Tilleul / 

108 rue de la Brasserie / 1630 Linkebeek- Belgique / +32 (0)2 380 35 37 / contact theatredutilleul.be