Contes d’automne


A la question de Maggy Rayet : « Quand sortiront les Contes de printemps ? » posée lors de la rencontre avec l’auteur, le 30 octobre 2002, à La montagne magique dans le cadre du Monde de Solotareff, Grégoire Solotareff répondait :
« J’ai vraiment écrit les Contes au jour le jour sans tricher ou à peine. Il m’est arrivé d’avoir vingt-quatre ou quarante-huit heures de retard, mais pas plus. Et l’influence de la saison, du temps, de ce que je faisais dans la journée était très importante par rapport à cette écriture.
J’ai commencé les Contes de printemps, au printemps, l’année dernière, puis j’ai eu un travail énorme et j’ai dû laisser tomber. Mais, mon éditeur me demandait : « Quand est-ce que tu m’apportes tes Contes de printemps ? - Est-ce que tu pourrais me les apporter en septembre ? ». Je lui ai promis d’essayer. En fait, j’ai essayé de tricher. Et cet été, j’ai tenté de les écrire, mais je n’y suis pas arrivé du tout. Je n’avais absolument aucune idée, rien à écrire. Le système d’écrire par rapport à une petite anecdote, une petite histoire, un petit quelque chose qui s’est passé la veille ne marchait pas. Peut-être parce que c’était l’été, peut-être aussi parce que c’était en vacances, dans une autre atmosphère. Je crois que c’est beaucoup lié au temps, au fait qu’il fasse froid ou chaud, entre autres. Je pense donc les écrire au printemps prochain. Je vais essayer du moins… »

Extrait de la rencontre avec Maggy Rayet La montagne magique dans le cadre du Monde de Solotareff (octobre 2002).
Texte complet de la Rencontre dans Publication Questions de théâtre Le monde de Solotareff .


Theâtre du Tilleul / 

108 rue de la Brasserie / 1630 Linkebeek- Belgique / +32 (0)2 380 35 37 / contact theatredutilleul.be