Contes d’automne



"L’être humain a besoin d’histoires comme il a besoin d’eau (ou de coca, ou de jus d’orange) : tous les jours un peu." Grégoire Solotareff a entrepris le projet un peu fou d’écrire une histoire pour chaque jour de l’année. Ainsi sont nés les Contes d’automne, d’hiver, d’été et de printemps.
Au Théâtre du Tilleul, on aime bien Solotareff, ses albums, ses textes, Loulou, Les garçons et les filles et Moi, Fifi, bien sûr. On aime ses animaux étrangement humains, à la manière des héros des Fables de La Fontaine. On aime son ton, son humour, sa gravité, sa vision de l’enfance.
Alors, quand il nous a proposé de monter les Contes d’automne, on n’a pas hésité. Ce ne sont pourtant pas des textes de théâtre. On a décidé d’en faire une lecture, une lecture musicale, une sorte d’oratorio. C’est comme ça qu’est né le spectacle, car c’est bien d’un spectacle qu’il s’agit.
Une lecture ? Oui, nous lisons, lunettes au bout du nez, en choeur, en solo, en musique, assis, couchés, debout, dans de vieux fauteuils, sur le piano... Solotareff, ça l’a fait rire. Il a beaucoup aimé. Et nous, on s’amuse comme des fous. Car lire..., on adore ça !

Création à Bruxelles, le vendredi 25 octobre 2002 au Théâtre La montagne magique dans le cadre de la manifestation Le Monde de Solotareff.
Reprise au Théâtre Les Tanneurs (décembre 2003) dans le cadre du compagnonnage au Théâtre Les Tanneurs avec un Concours d’écriture de contes.
Contes d’automne a fait l’objet d’une création radiophonique (voir Radio Contes d’automne).


Theâtre du Tilleul / 

108 rue de la Brasserie / 1630 Linkebeek- Belgique / +32 (0)2 380 35 37 / contact theatredutilleul.be